Deux films sont présentés ce mois-ci, des sélections des États généraux du film documentaire de Lussas en 2014 : Kijima Stories de Laetitia Mikles (2013 - France - 30 min) et Home Sweet Home de Nadine Naous (2014 - France, Liban - 58 min).

Kijima

Kijima Stories de Laetitia Mikles

"M. Kijima n’est plus un yakuza. Il se serait choisi un tout autre destin" clame un article d’un journal de Sapporo (Japon). Mais est-ce bien vrai ? Un mystérieux dessinateur traverse le nord du Japon à la recherche de témoins susceptibles de confirmer ou de réfuter le bouleversement existentiel de l’ex-mafieux. Au fil des rencontres, l'enquête se double d’un autre récit, entièrement visuel, composé de dessins et de furtives séquences d’animation.

Pour commander le DVD : kijimastories(at)hotmail.fr

Pour suivre l'actualité du film : https://fr-fr.facebook.com/kijimastories

home_sweet_home.jpg

Home Sweet Home de Nadine Naous

À la suite des difficultés financières de son père, directeur d’une école progressiste dans un quartier chiite de Beyrouth, la réalisatrice retourne au Liban. En famille, les discussions fréquentes et souvent drôles, sont animées. À partir de ces confrontations se dessinent l’histoire récente du pays et la façon dont les changements politiques ont irréversiblement transformé la société. "Mes parents vivent seuls à Beyrouth depuis le départ de leurs quatre enfants. Je suis l’aînée, la première à avoir quitté la maison. Je leur rends visite au pays alors qu’ils s’apprêtent à tourner une page dans leur histoire. À 69 ans, après plus de 40 ans de bons et loyaux services en tant que fondateur et directeur de "La Colline libanaise" mon père, criblé de dettes, doit vendre son école et partir à la retraite. Pour mon père, cette étape est forcément douloureuse. Elle est difficile à franchir. Pour ma mère, la vente de l’école semble être un soulagement, une libération. Pour moi, la fermeture de l’école signifie la mort d’une époque."

Rediffusion du documentaire sonore de Laëtitia Mikles, Le Japonais n'est pas une langue scientifique (31 min 45, 2011) diffusé pour la première fois dans l'émission du dimanche 1er décembre 2013

Le Japonais n'est pas une langue scientifique (31 min 45, 2011) de Laëtitia Mikles Portrait amusant et profond d’un homme cosmopolite : un Japonais d’origine malienne, parti étudier l’architecture en Chine. La langue japonaise, on peut l’apprendre, la parler, mais ne songez pas à communiquer avec les gens sans connaître quelque peu la culture du pays du soleil levant… "Deuxième prix de l'œuvre" au festival Longueur d'ondes en 2013.

Ecouter l'émission du dimanche 2 août